Quelles sont les personnes pouvant nous contacter ?
     Parents ou Grands Parents
     Magistrats
     Avocats
     Canditat(e)s Collaborateurs (trices)


Quelles sont nos activités ?

Quelles sont nos spécificités ?

 

 

Médiations-Investigations familiales-Rencontres assistées

 

Quelles sont nos spécificités ?


 
Travail individuel
 
Chaque dossier impliquant auditions et/ou rencontres des parents et enfants fait l’objet d’un traitement personnalisé, en réponse à trois types de demandes : 

  • l’intervention du Centre M.I.R. peut être sollicitée librement par les parties, dans l’espoir de pouvoir éviter une procédure judiciaire ; un travail mené dans ces conditions présente l’énorme avantage de pouvoir aboutir à des accords, partiels ou complets, qui permettent parfois d’éviter cette procédure ou, si celle-ci ne peut être évitée, de la dédramatiser;

  •  l’intervention du Centre M.I.R. peut également - et il s’agit du cas le plus fréquent - être prescrite par un magistrat : juge des référés, juge de la jeunesse, juge de paix, tribunal civil, juge d'appel.
  • Le Centre MIR intervient également sur demande du Service d’Aide à la Jeunesse (SAJ)


Nos locaux sont conçus dans le but d’offrir aux adultes un cadre accueillant, calme et privatif, et aux enfants un véritable espace de jeu
 
Equipe pluridisciplinaire

Notre équipe d’accueil est composée quasi exclusivement de psychologues et de juristes expérimentés. La collaboration étroite entre psychologues et juristes est un atout extrêmement précieux et rarissime. Elle permet de fournir un travail psychologique adapté à ce qu’attendent les magistrats : concret, tenant compte de la personnalité de toutes les parties en cause, mais aussi des exigences légales.  
  
Rédaction de rapports
                                                                                 
A l’exception des cas de médiation, chaque dossier fait l’objet d’un rapport écrit. Nous considérons comme essentiel de formuler des propositions concrètes, en prenant soin de répondre à toutes les demandes formulées.

Interventions payantes
  
Une mission s’étend habituellement sur une période de deux à six mois.
Nous consacrons à chacun des dossiers tout le temps qu’il mérite, seul compte le résultat.

Basée essentiellement sur le bénévolat, notre activité génère néanmoins un minimum de frais de fonctionnement, lesquels doivent être couverts par une contribution financière demandée soit aux parents, soit à l’Administration de l’Aide à la Jeunesse. 
Pour certains utilisateurs de nos services, le montant de cette participation financière  constitue une réelle contrainte, mais l’impossibilité actuelle d’obtenir un subside récurrent couvrant tout ou partie de nos frais de fonctionnement nous oblige à la maintenir.
Heureusement, certains parents remplissent les conditions pour obtenir l’Assistance Judiciaire.

Nature des cas traités

Nos interventions sont généralement liées à des contextes familiaux particulièrement douloureux et à des  situations juridiques complexes.
Les causes des difficultés relationnelles entre parents et enfants (et parfois entre grands-parents et petits-enfants) sont très diverses et souvent multiples au sein d’un même ménage ou d’une même famille.
On peut retenir les principales causes suivantes :

  • Violence, abus sexuels, menaces, harcèlement.
    Il est néanmoins important de différencier les faits de violence avérés et les accusations parfois sujettes à caution.
  • Manque de fiabilité, problèmes psychologiques, instabilité, immaturité, alcoolisme, drogue
  • Absence prolongée d’un parent (pour cause d’éloignement géographique, de détention …)
  • Mésentente persistante entre parents sur l'hébergement des enfants
  • Problèmes de communication, fréquemment liés à des différences culturelles
  • Refus des enfants de rencontrer un de leurs parents, ces enfants étant parfois pris dans un conflit de loyauté par rapport au parent qui les héberge
  • Mésentente entre les parents et les grands-parents concernant les contacts de ces derniers avec leurs petits-enfants